•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Transformer nos déchets organiques en plastique biodégradable

Y a pas deux matins pareils

Avec Marjorie April

En semaine de 6 h à 9 h

Transformer nos déchets organiques en plastique biodégradable

Rattrapage du mardi 14 janvier 2020
Des matières recyclables.

Une solution novatrice pour créer du plastique recyclable moins coûteux

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

CHRONIQUE | Chrystelle Maechler présente Genecis, une jeune pousse torontoise qui transforme les déchets alimentaires en bioplastique PHA. Il s'agit , l'un des seuls plastiques à être entièrement compostable.

La chroniqueuse explique que les bioplastiques sont entièrement ou partiellement biodégradables et sont utilisés comme solution de rechange au plastique. Ils sont fabriqués avec des matières telles que le blé, le maïs ou les pommes de terre. Ces bioplastiques coûtent cependant 3 à 4 fois plus cher à fabriquer que les plastiques traditionnels.

Chrystelle Maechler ajoute qu’utiliser des déchets alimentaires comme matière première pour créer ces bioplastiques pourrait aider à résoudre d’autres problèmes de plusieurs façons :

  • En réduisant les émissions de méthane émis par les déchets organiques
  • En évitant d'utiliser des ressources qui pourraient servir à nourrir des populations
  • En réduisant les coûts de production

La chroniqueuse ajoute que le plastique PHA a déjà fait ses preuves en étant utilisé dans le monde médical, notamment pour des produits tels que des valvules cardiaques et les fils de suture.

Elle explique aussi qu'en utilisant un processus naturel basé sur l’utilisation de bactéries pour décomposer ces bioplastiques, les PHA créés par Genecis se dégradent entièrement dans l'espace de 8 semaines à 1 an. Les plastiques traditionnels quant à eux peuvent prendre entre 100 et 1000 ans.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi