•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Du cinéma gourmand à Toronto

Y a pas deux matins pareils

Avec Marjorie April

En semaine de 6 h à 9 h

Du cinéma gourmand à Toronto

Audio fil du vendredi 4 octobre 2019
Affiche du Toronto Food Film Fest qui présente des phots de chefs et de plats et le logo de l'événement en forme de citron.

Le Toronto Food Film en est à sa toute première édition.

Photo : Toronto Food Film Fest

CHRONIQUE | Les amateurs du 7e art et de la bonne cuisine seront servis à l'occasion du tout premier Toronto Food Film Fest. Au menu : six projections de films, des discussions et des dégustations.

Quatre sites situés le long de la rue College, dans La Petite-Italie, seront les lieux de rencontre du festival. Il s’agit du cinéma Royal, la Super Wonder Gallery, le Emmett Ray et le Dépanneur.

La cofondatrice du Toronto Food Film Fest, Joanna Maracle, souligne que la grande diversité de la Ville Reine fait en sorte que Toronto est l’endroit tout indiqué pour ce rendez-vous culturel et culinaire.

On essaie de mettre en valeur des cultures culinaires sous-représentées

Joanna Maracle, confondatrice, Toronto Food Film Fest

À titre d’exemple, les deux chefs autochtones Taylor Parker et Rich Francis partageront leurs spécialités ainsi que leurs points de vue lors de deux ateliers. La série de courts métrages Red Chef Revival, de Shane Chartrand, se penche aussi sur des traditions culinaires autochtones.

Sortir et partager

Avec des séries télévisées telles que Chef’s Table ou Ugly Delicious, l’offre gourmande au petit écran est plutôt savoureuse, mais selon la cheffe de Phancy Food Catering, Meagan Bowden, le Toronto Food Film Fest vaut le détour.

Meagan Bowden se penche pour inspecter un table dans le Dépanneur, à Toronto.

La cheffe torontoise Meagan Bowden servira le plat qui accompagne le film de clôture du festival.

Photo : Avec l'autorisation de Meagan Bowden

C’est une expérience très concrète. On peut goûter aux aliments. [...] C’est une expérience interactive qui permet de se joindre à la conversation.

Meagan Bowden, cheffe, Phancy Food Catering

Un exemple de cette expérience immersive est l’événement de clôture du festival. La cheffe torontoise Meagan Bowden préparera des pierres comestibles, un plat de cuisine moléculaire à base de pommes de terre qui est une spécialité du restaurant Mugaritz, un établissement espagnol au cœur du documentaire Stage : The Culinary Internship.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi