Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marjorie April
Audio fil du vendredi 5 juillet 2019

Une épicerie mennonite et mexicaine à Aylmer

Publié le

Devant du magasin Mennomex.
L'épicerie Mennomex existe à son lieu actuel depuis 2002.   Photo : Radio-Canada / Jonathan Bouchard

À l'intersection des rues Talbot et Hacienda, dans l'est de la ville ontarienne d'Aylmer, un édifice détonne. Un commerce doté d'un toit en tuiles de couleur terre cuite attire l'attention dans un milieu entouré de fermes, terres agricoles et maisons ancestrales. Il s'agit de l'épicerie Mennomex, une entreprise familiale qui lie à la fois traditions mexicaines et mennonites.

En franchissant l’entrée du commerce, le client est immédiatement plongé dans une ambiance latino-américaine. Le comptoir réfrigéré compte un nombre impressionnant de tortillas préparées avec soins par Maria Martens, la copropriétaire de Mennomex. On y retrouve également des fruits (beaucoup, beaucoup de limes) et légumes et une quantité importante de fromage.

Un étalage de tortillas avec l'affiche avec l'inscription "Marias's Tortilla".
Mennomex vend des tortillas préparées par la copropriétaire, Maria Martens. Photo : Radio-Canada/Jonathan Bouchard

L’épicerie a aussi de grands étalages de croustilles et de friandises importées que l’on ne retrouve pas facilement en Ontario.

Un imposant étalage de croustilles mexicaines et américaines.
Mennomex compte un impressionnant inventaire de croustilles produites au Mexique et aux États-Unis. Photo : Radio-Canada/Jonathan Bouchard

Un rayon complet de sauces piquantes impressionne par son imposant inventaire. On y trouve des marques commerciales du Mexique et des États-Unis, mais une place est aussi accordée à des sauces artisanales notamment la Salvation Sauce qui se vend avec une petite bible en prime !

Un étalage de sauces piquantes artisanales dont la « Salvation Sauce » qui comprend une petite bible avec la bouteille.
En plus des sauces piquantes de grandes marques, Mennomex laisse une place à des produits plus artisanaux, dont la « Salvation Sauce » qui se vend avec une bible miniature. Photo : Radio-Canada/Jonathan Bouchard

Un comptoir de mets préparés sur place attire les foules. Au menu, des tacos, des burritos et de savoureux tamales cuits à la vapeur sont préparés au quotidien.

Une section du magasin se consacre à la pastorale. On y retrouve des bibles, des livres et objets religieux.

Des tacos, du riz et de frijoles du comptoir prêt-à-manger de Mennomex.
Le comptoir prêt-à-manger du Mennomex a un menu qui change tous les jours. On y retrouve notamment des tacos, des burritos et des tamales. Photo : Radio-Canada/Jonathan Bouchard

Débuts modestes et croissance fulgurante

Le lien entre les mennonites et le Mexique remonte au début du 20e siècle. À l’époque, des mennonites originaires de l’empire russe jadis installés au Manitoba et en Saskatchewan ont migré vers le Mexique où ils pouvaient maintenir leurs coutumes et être eux-mêmes responsables de l’éducation de leurs enfants.

Au cours des 50 dernières années, ces mennonites sont revenus en sol canadien où bon nombre se sont installés dans le Sud-Ouest de l’Ontario.

C’est le cas des fondateurs des Mennomex, Maria et Willy Martens. Après avoir vécu au Mexique et au Texas, aux États-Unis, le couple s’installe à Aylmer en 1996.

À l’époque, Maria s’occupait d’un kiosque au marché dont elle est éventuellement devenue propriétaire. En novembre 1997, la boutique occupait un espace dans un magasin. Le couple se porte acquéreur d’un édifice en 2002 afin d’ancrer leur entreprise de façon permanente dans la communauté.

Il n’a pas fallu de temps pour que l’achalandage grimpe en flèche. Maria Martens se souvient d’avoir demandé à son mari de quitter son emploi pour lui prêter main-forte.

Un étalage de gourmandises latino-américaines.
Les propriétaires de la boutique Mennomex ont importé plusieurs gourmandises de l'Amérique latine. Photo : Radio-Canada/Jonathan Bouchard

Mennomex n’a pas cessé de croître. Le couple a agrandi les installations en 2012.

Les clients nous disaient que c’était tellement occupé. Le magasin et le stationnement étaient tellement remplis qu’ils décidaient de ne pas s’arrêter. se souvient Maria Martens.

Au cours des 22 dernières années, Mennomex s’est taillé une place au sein de la communauté d’Aylmer. Les propriétaires préparent aussi des sauces piquantes et des salsas en travaillant de concert avec des agriculteurs locaux.

Le magasin est devenu un point de convergence pour des mennonites mexicains, mais aussi pour des travailleurs saisonniers du Mexique et de la Jamaïque. Il s’agit d’une opportunité pour eux de renouer avec des traditions de la maison et de soulager un mal du pays.

Un étalage de sauces piquantes de l'épicerie Mennomex.
La boutique Mennomex a un rayon complet de sauces piquantes. Photo : Radio-Canada/Jonathan Bouchard

Chargement en cours