Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Marjorie April
Audio fil du vendredi 17 mai 2019

Des œuvres d’Amélie Desjardins à la galerie Thompson Landry de Toronto

Publié le

Une oeuvre d'Amélie Desjardins : une chaloupe et une rame.
L'artiste Amélie Desjardins récupère divers matériaux de construction pour créer ses oeuvres.   Photo : Radio-Canada / Elvis Nouemsi

Après avoir passé des mois à l'étranger pour trouver son inspiration, l'artiste visuelle Amélie Desjardins revient en sol canadien avec plusieurs œuvres.

Ses créations sont exposées aux côtés de celles de Sylt, un autre artiste québécois, dans une exposition baptisée Ephemeral passage à la Galerie Thompson Landry de Toronto.

Amélie Desjardins revient d’un séjour en Indonésie avec son mari Stéfane Dagenais et ses enfants. Ce pays en pleine mutation offre une extraordinaire matière à l'artiste.

Toute la famille participe ainsi à la récupération de divers matériaux de construction de vieilles maisons indonésiennes qui façonnent les œuvres de l’artiste.

Les matériaux abandonnés sont ainsi récupérés, soigneusement recyclés par Amélie Desjardins selon un processus qui implique un travail de sculpture, de peinture, du plâtre et également de la photo. Toutes les créations sont ponctuées d’images d’eau, une eau essentielle pour l’humanité, mais que l’on pollue tant, au grand regret de l'artiste.

Chargement en cours