•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bonne fête, vieille branche!

Y a pas deux matins pareils

Avec Marjorie April

En semaine de 6 h à 9 h

Bonne fête, vieille branche!

Audio fil du mardi 5 février 2019
Une dame souffle fort sur les bougies d'un gâteau d'anniversaire et deux d'entre elles volent dans les airs.

Sonia D'Amico voit son jour d'anniversaire avec sagesse.

Photo : iStock

CHRONIQUE | Sonia D'Amico profite de son anniversaire pour partager ses réflexions sur le vieillissement et le temps qui passe.

L’une des grandes leçons de la chroniqueuse a été d’apprécier les zones grises.

J'ai appris à voir l'échec comme une occasion d'apprentissage, au lieu de perdre mon temps à me remettre en question lorsque les choses n'allaient pas comme prévu. Et j'ai appris à demander de l'aide […].

Sonia D'Amico

Pour Sonia D’Amico, vieillir c’est aussi s’épanouir.

J'ai développé le besoin « de me réaliser », ce qui est plutôt un travail sur soi, qui doit jaillir de l'intérieur. Au lieu de vouloir « se prouver » ou chercher « une validation extérieure »., affirme-t-elle.

Revivre le commencement

La chroniqueuse confie qu’elle a une tradition quelque peu inusitée. Tous les 5 février, elle demande à sa mère de lui raconter l’histoire de sa naissance. Chaque année, un nouveau détail ou anecdote s’ajoute au récit des souvenirs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi