•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un enseignant préoccupé par le moral de ses étudiants

Votre appel est important pour nous

Avec Catherine Perrin

Du lundi au jeudi de 21 h à 22 h (HE)
(en rediffusion du mardi au vendredi à 3 h)

Un enseignant préoccupé par le moral de ses étudiants

Assise à son bureau, une étudiante suit un cours en ligne de chez elle avec une fenêtre en arrière-plan.

Une étudiante suit un cours en ligne chez elle.

Photo : Reuters / NATHAN FRANDINO

L'enseignant en cinquième secondaire David Gendron, de Rawdon, raconte comment ses finissants vivent cette année scolaire en pleine pandémie. La dernière année du secondaire est riche en rites de passage et les jeunes ont hâte de revivre des activités de groupe.

David Gendron s’est bien adapté à l’enseignement en ligne, mais il s’inquiète pour ses étudiants, car il s’est rendu compte que la rétention de l’apprentissage est plus faible durant les cours en ligne.

« En classe, il y a une émotion qu’on peut aller chercher qui nous aide à retenir ou à comprendre certaines choses », explique Dominic Guévin, directeur général du Collège Saint-Bernard à Drummondville, qui est l’invité du jour de Catherine Perrin.

Dans un bilan d’étape qu’il a demandé à ses étudiants de faire, David Gendron a reçu un grand nombre de commentaires négatifs sur la pandémie et ses effets sur leur parcours scolaire.

Cela [la pandémie] va peut-être créer des personnes qui vont peut-être être plus solides face à l’adversité. Je le souhaite.

David Gendron, enseignant en cinquième secondaire

En somme, la pandémie occasionne nombre de défis dans le domaine de l’éducation, tant pour les étudiants que pour les enseignants.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi