•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La belle retraite d’un enseignant à Charlevoix

Votre appel est important pour nous

Avec Catherine Perrin

Du lundi au jeudi de 21 h à 22 h (HE)
(en rediffusion du mardi au vendredi à 3 h)

La belle retraite d’un enseignant à Charlevoix

Le sommet enneigé d'un mont de Charlevoix.

Le mont à Liguori au Massif de Charlevoix

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Marc-André Trépanier profite de sa retraite « d'une façon exceptionnelle » et voyage beaucoup. Il vit à Charlevoix depuis la fin de sa carrière d'enseignant à la Commission scolaire régionale de Tilly, à Sainte-Foy. Ô surprise, il a enseigné la géographie à l'animatrice Catherine Perrin, qui se réjouit de prendre de ses nouvelles.

Durant plusieurs années, Marc-André Trépanier a bien profité de l’hiver; il a été un ardent skieur de fond lors de son arrivée à Charlevoix. Il a cependant effectué un important virage dans sa vie et a presque délaissé les activités hivernales lorsqu’il a accepté un poste d’accompagnateur pour des voyages solidaires. Il quittait donc le Canada pendant de longues périodes, à raison de trois mois en hiver, afin d’effectuer ces séjours culturels offerts aux personnes âgées de 50 ans et plus.

La pandémie de la COVID-19 a bien sûr suspendu ces voyages. Marc-André Trépanier aimerait bien recommencer à pratiquer quelques sports d’hiver, mais il y a encore peu de neige dans la région de Charlevoix.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi