•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pandémie :  un Québécois sur 3 a dû nourrir un proche depuis mars

Vivement le retour

Avec Mathieu Beaumont

En semaine de 15 h à 18 h

Pandémie :  un Québécois sur 3 a dû nourrir un proche depuis mars

Rattrapage du lundi 30 novembre 2020
Geneviève Côté, directrice générale de Moisson Estrie

Geneviève Côté, directrice générale de Moisson Estrie

Photo : Radio-Canada

Moisson-Estrie est préoccupée par les données d'un récent sondage qui révèle qu'un Québécois sur trois a dû nourrir un proche depuis le mois de mars. Mathieu Beaumont en discute avec la directrice générale de l'organisme Geneviève Côté.

Depuis mars dernier, un Québécois sur trois (31 %) a dû aider un proche à se nourrir au moins une fois. De plus, 27 % des personnes sans emploi se disent incapables d'assumer leurs dépenses en alimentation au-delà de quatre semaines quand le soutien gouvernemental cessera. Un Québécois sur cinq a dû se priver d'aliments de base et 17 % sont incapables de manger des repas équilibrés. Ces données correspondent à ce que Moisson-Estrie constate selon la directrice de l'organisme Geneviève Côté.

"La première grande nouveauté, c'est des gens qui disent n'avoir jamais pensé avoir besoin d'un comptoir alimentaire dans leur vie"

Ces données proviennent d'un sondage réalisé par la firme montréalaise Synopsis Recherche Marketing pour La guignolée des médias. Elles témoignent de la nécessité de contribuer à La guignolée des médias selon les organismes communautaires comme Moisson Estrie et la Fondation Roch-Guertin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !