•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chronique Santé :  les classes flexibles

Vivement le retour

Avec Mathieu Beaumont

En semaine de 15 h à 18 h

Chronique Santé :  les classes flexibles

Rattrapage du lundi 30 novembre 2020
La «classe flexible» de Sylvie Desautels

La «classe flexible» de Sylvie Desautels

Photo : Radio-Canada

Les classes flexibles sont de plus en plus populaires. Plusieurs écoles testent cette approche. Annie Carrier, professeur au programme d'ergothérapie de l'Université de Sherbrooke nous explique les grandes lignes de ce concept né aux États-Unis.

La notion de classe flexible s’inspire du Flexible seating, qui est né aux États-Unis il y a quelques années, explique Mme Carrier. Il s’agit d’intégrer à la classe, par exemple, des divans, des tables basses, des tapis ou des tabourets pour permettre aux élèves de choisir un endroit qui favorisera leur apprentissage.

Ce sont les enfants qui choisissent leur place à chaque période de classe, le matin et au retour des recréations et de l’heure du dîner. Les experts affirment que cette pratique diminue la sédentarité, augmente la motivation des écoliers et permet une meilleure concentration.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !