•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vivement le retour

Avec Mathieu Beaumont

En semaine de 15 h à 18 h

Semaine du télétravail :  les constats de ses effets dans nos vies

Rattrapage du mercredi 16 septembre 2020
Un bureau à la maison avec un ordinateur, des écouteurs et du matériel de bureau.

Télétravail

Photo : Radio-Canada / Olivia Laperrière-Roy

La toute première semaine du télétravail au Québec se déroule depuis lundi. Cette semaine est l'occasion de faire le point sur cette façon de travailler qui gagne du terrain. René Cochaux s'est penché sur différents aspects.

L'impact du télétravail dans nos vies

La perception du télétravail

Selon un sondage Léger, plus de 80% des employeurs disent avoir changé positivement leur opinion du télétravail.

  • 55% prévoient plus de flexibilité à cet égard.
  • Six Québécois sur dix (60 %) préféreraient travailler à distance — du confort de leur maison ou de leur chalet — au moins trois jours par semaine.
  • Au pays, ce pourcentage chute à 45 %

La cybersécurité

Les pirates informatiques exploitent des failles techniques des outils de connexion à distance du réseau informatique de l’entreprise. Cette dernière doit être équipée d’un système d’information et d’une infrastructure technologique sécurisée.

Jean-Philippe Racine, le président de Groupe CyberSwat , entreprise spécialisée en cybersécurité, rappelle que les entreprises, grosses comme petites, doivent faire pour se protéger des pirates informatiques

Le télétravail est-il bon pour l'environnement?

Le télétravail diminue les trajets entre le domicile et le lieu de travail. C’est l’effet le plus direct. Les émissions de gaz à effet de serre sont réduites considérablement.
Chaque journée passée à la maison, c’est une réduction de 20% des émissions de GES liés au transport vers le travail. C’est moins de gens en même temps sur les routes en pleine heure de pointe, donc moins de pollution atmosphérique.

Le Conseil Régional de l'environnement de l'Estrie s'est penché sur l'empreinte écologique reliée au télétravail et il arrive au même constat.

L'impact économique

Depuis mars, les entreprises ont principalement adopté trois mesures spéciales pour contrer l’impact financier de la crise sanitaire: le gel des embauches, les licenciements et les congés sans solde. Le télétravail a d'importantes répercussions sur le secteur immobilier et sur la survie des commerces de proximité.

On dit que le malheur des uns fait le bonheur des autres C'est le cas du fabricant de meubles de bureau Artopex, qui a une usine à Sherbrooke. L'entreprise a su profiter des besoins des personnes qui ont adopté leur domicile comme lieu de travail. La compagnie produit des meubles adaptés au télétravail et a mis en ligne un site web permettant l'achat en ligne de ses produits.

Les droits des travailleurs

Le Syndicat des professionnels du gouvernement du Québec soutient que le télétravail imposé à plusieurs travailleurs en contexte de crise sanitaire doit s’accompagner d'une prise de conscience.

Les employés devraient bénéficier des outils nécessaires à l’accomplissement de leur travail à domicile.Les compensations devraient couvrir les dépenses d’Internet et autres frais supplémentaires générés par le télétravail, comme l’achat d’une chaise ergonomique.

Les employés devraient avoir le droit au débranchement, comme c'est le cas en France.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !