•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La montée en popularité des câleuses professionnelles

Trouble-Fêtes

Avec Pénélope McQuade

La montée en popularité des câleuses professionnelles

Audio fil du lundi 31 décembre 2018
Elle sourit, des écouteurs sur la tête et assise derrière un micro.

La câlleuse professionnelle Yaëlle Azoulay est également danseuse et chorégraphe.

Photo : Radio-Canada / Étienne Côté-Paluck

Née au Québec de parents immigrants, Yaëlle Azoulay ne dansait pas le set carré dans les Noëls de son enfance. Pourtant, les danses folkloriques du Québec n'ont plus de secrets pour elle. La câleuse et gigueuse professionnelle est tombée amoureuse de ces traditions lorsqu'elle a commencé à danser. À quelques heures de défoncer la nouvelle année, elle fait un état des lieux du métier de câleur au Québec en 2018.

Quand la musique arrive, on continue à expliquer les danses.

Yaëlle Azoulay, gigueuse et câleuse

En compagnie du célèbre chanteur Yves Lambert, Yaëlle Aouzlay participe à La veillée sort de l'Enfer (Nouvelle fenêtre) avec l'ensemble folklorique Les Bons Diables (Nouvelle fenêtre), dont elle est directrice artistique, le 12 janvier prochain au Centre communautaire de Laval-des-Rapides. Elle sera aussi aux côtés du groupe Bon Débarras pour La veillée trad (Nouvelle fenêtre) le 26 janvier au Musée d'archéologie de Roussillon, à La Prairie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi