Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

L'animatrice d'ICI Première Pénélope McQuade, souriante.
Audio fil du mardi 1 janvier 2019

Diversité : l'élite culturelle doit donner l'exemple

Publié le

Elle sourit pendant qu'il lève les poings en parlant.
Myriam Fehmiu et son frère Philippe Fehmiu.   Photo : Radio-Canada / Étienne Côté-Paluck

« Je ressens une grande fatigue lorsqu'on parle de diversité », explique d'entrée de jeu Myriam Fehmiu, invitée à plusieurs occasions pour parler de diversité cette année. « J'ai l'impression que je dois encore convaincre du bien-fondé d'avoir de la diversité », raconte-t-elle. Son frère, Philippe Fehmiu, lui aussi animateur à ICI Musique, abonde dans le même sens et rappelle l'importance pour l'élite culturelle de donner l'exemple.

La diversité permet de mieux comprendre la société d'ici. C'est d'ailleurs un concept qui, contrairement à une croyance populaire, s'oppose à la rectitude politique, selon nos deux invités.

Ça pourrait être un piège de vouloir des faces brunes [partout].

Philippe Fehmiu, animateur à ICI Musique

Cette prise de conscience de la sous-représentation des communautés souvent marginalisées, qu'elles soient autochtones ou LGTBQ+, par exemple, passe par une meilleure compréhension des gens qui ont une réalité différente de la nôtre. Philippe Fehmiu rappelle ainsi l'importance de Québécoises et Québécois dits « de souche », comme Marcel Trudel, Chloé Sainte-Marie et Serge Bouchard, qui ont su exposer la réalité de certaines communautés oubliées de l'histoire du Québec.

Ça part du désir d'entendre une pluralité de points de vue.

Myriam Fehmiu, animatrice à ICI Musique

Chargement en cours