•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La passion pour le chant de Lydie-Anne Ruest Belliveau

Tout un samedi

Cette émission n'est plus à l'antenne.

La passion pour le chant de Lydie-Anne Ruest Belliveau

Audio fil du samedi 8 juin 2019
Lydie-Anne Ruest Belliveau vit avec un trouble du spectre de l'autisme. Malgré les défis qu'elle a rencontré au cours de sa vie, elle chante depuis sa petite enfance.

Lydie-Anne Ruest Belliveau vit avec un trouble du spectre de l'autisme. Malgré les défis qu'elle a rencontré au cours de sa vie, elle chante depuis sa petite enfance.

Photo : Gracieuseté Lydie-Anne Ruest Belliveau

Depuis sa naissance, Lydie-Anne Ruest Belliveau vit avec un trouble du spectre de l'autisme. Malgré les défis qu'elle a rencontrés au cours de sa vie, sa passion pour le chant est insatiable et lui permet de rêver grand.

On n'en revient juste pas du progrès que Lydie-Anne a fait depuis sa petite enfance.

Sylvio Belliveau, le père de Lydie-Anne Ruest Belliveau

À sa naissance, les spécialistes expliquaient que Lydie-Anne n’allait pas beaucoup parler et qu’elle aurait du mal à bouger. Pourtant, à 18 ans, elle parle, bouge, chante et prévoit poursuivre des études universitaires en musicothérapie.

Le chant a changé ma vie au niveau de la santé mentale

Lydie-Anne Ruest Belliveau

Si je n’avais pas de cours de chant et de piano, c’est sur que je serais sur différentes sortes d'antidépresseurs. C’est un baume sur ma vie et au niveau physique aussi , au niveau de l’articulation. Je ne vais pas dire cela comme ça, mais je me sens plus intelligente , explique Lydie-Anne Ruest Belliveau.

La jeune femme offre un spectacle intitulé : « Lydie-Anne Ruest Belliveau chante sa reconnaissance à la Fondation Mélissa et ses ami(e)s inc. », le dimanche 16 juin 2019 à 14 h 00 au Théâtre du Monument-Lefebvre situé à Memramcook, NB.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi