•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour ou contre adopter un style de vie minimaliste?

Tout un samedi

Avec Janic Godin

Cette émission n'est plus à l'antenne.

Pour ou contre adopter un style de vie minimaliste?

Audio fil du samedi 12 janvier 2019
Carmen Leblanc et son conjoint Maxime Bernard devant leur nouvelle minimaison.

Carmen Leblanc et son conjoint Maxime Bernard devant leur nouvelle minimaison.

Photo : Gracieuseté Carmen LeBlanc

Ne vivre avec rien de plus que l'essentiel, pourriez-vous le faire ? L'Acadienne Carmen Leblanc et son conjoint viennent de se procurer une minimaison, dans laquelle ils seront confrontés à vivre de façon minimaliste.

Le projet du jeune couple acadien mijote depuis plusieurs mois. Au cours de la dernière année, la Néo-Écossaise de Chéticamp s’est départie de plusieurs de ses biens matériels en prévision de son déménagement dans une minimaison, d’ici un an.

Ces petites maisons sur roues ou bâties sur une fondation sont, contrairement à des roulottes, construites avec les mêmes matériaux que les maisons traditionnelles. La philosophie derrière : le minimalisme.

 Au début je comprenais pas c’était quoi. Dans ma tête ça voulait dire avoir moins de choses, mais je crois que le minimalisme c'est plus que ça. C’est un style de vie et un changement de comment tu vois les choses que t’appartiens , décris Carmen LeBlanc.

Pour pouvoir vivre dans leur nouvelle minimaison, Carmen et Maxime doivent faire le tri. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Pour pouvoir vivre dans leur nouvelle minimaison, Carmen et Maxime doivent faire le tri.

Photo : Gracieuseté Carmen LeBlanc

C’est à propos d’avoir des choses qui sont importantes, qui répondent à tes besoins sans t’apporter plus de stress.

Carmen LeBlanc, Acadienne de Chéticamp.

Si le stress lié au matériel sera histoire du passé dans leur nouvelle demeure, le couple sera confronté à différents défis, expliquent l’Acadienne originaire de Chéticamp.

Moi et mon chum on a besoin de notre espace personnel et ça va être difficile de trouver ça à l’intérieur d’une maison tellement petite, mais on a déjà des idées, explique Carmen LeBlanc.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi