•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 au Québec : « La situation est encore fragile », dit le Dr Arruda

Tout un matin

Avec Patrick Masbourian

En semaine de 5 h 30 à 9 h

COVID-19 au Québec : « La situation est encore fragile », dit le Dr Arruda

Dr. Arruda en point de presse.

Horacio Arruda, directeur national de santé publique du Québec

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Un an jour pour jour après son premier point de presse sur la COVID-19, le 22 janvier 2020, le Dr Horacio Arruda répète en entrevue à Tout un matin l'importance de maintenir l'application des mesures sanitaires malgré l'atteinte d'un plateau en matière de nombre de personnes infectées au Québec. « La moindre augmentation significative du nombre de contacts va augmenter le nombre de cas. [...] Il faut maintenir les mesures. Même avec l'arrivée du vaccin, on n'aura pas encore vacciné une forte proportion de la population avant quelques mois. Janvier, février et mars vont être des mois difficiles. »

« Il ne faut pas oublier les mesures de base, qui sont la distanciation, le port du masque, le lavage de mains et éviter les rassemblements », rappelle le directeur national de santé publique.

Le Dr Horacio Arruda affirme « qu’aucune décision n’a encore été prise » quant au prolongement du couvre-feu au-delà du 8 février.

Alors que les nouveaux variants du SRAS-CoV-2 provenant de la Grande-Bretagne, de l’Afrique du Sud et du Brésil inquiètent plusieurs experts, le Dr Arruda se dit « préoccupé » par la situation.

Ce qu’on a comme information, c’est que [ces variants] ne sont pas nécessairement plus virulents ou qu’ils vont tuer plus de personnes. Par contre, comme ils se transmettent beaucoup plus vite et de façon plus intense par chacune des personnes porteuses, ça va augmenter le nombre de cas, particulièrement le nombre d’hospitalisations et par le fait même le nombre de décès aussi.

Dr Horacio Arruda, directeur national de santé publique

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi