•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un élève sur trois en difficulté scolaire en raison de la pandémie

Tout un matin

Avec Maxime Coutié

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Un élève sur trois en difficulté scolaire en raison de la pandémie

Un professeur masqué utilise des legos pour expliquer un concept à son élève.

Depuis la rentrée, les écoles ont mis en place plusieurs mesures à cause de la COVID-19, ce qui complique les conditions d'enseignement.

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

Plusieurs experts du milieu scolaire sont inquiets des répercussions de la pandémie sur les élèves en difficulté. Selon le psychologue et spécialiste de la réussite scolaire Égide Royer, un jeune sur trois aurait des besoins particuliers, tant au primaire qu'au secondaire, en raison de la situation actuelle, alors qu'en temps normal, c'est le cas d'un élève sur cinq. « Présentement, ce n'est pas tant de l'argent qu'il manque dans les écoles que le personnel et le soutien », estime-t-il.

Il va falloir qu’on diminue le stress et la pression qui existent auprès des parents, des jeunes eux-mêmes et des enseignants. Il va falloir se recentrer sur l’essentiel par rapport à ce qui est nécessaire pour réussir à l’école l’an prochain.

Égide Royer, psychologue et professeur titulaire associé à la Faculté des sciences de l'éducation à l'Université Laval

En entrevue à Tout un matin, Égide Royer explique quelques-unes des recommandations dont il a fait part au ministre de l’Éducation plus tôt cette semaine. Il propose entre autres d’offrir plus de ressources spécialisées dans les écoles et d’enlever de la pression dans le système quant au premier bulletin de l’année scolaire, qui devrait être produit en janvier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi