•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tout un matin

Avec Patrick Masbourian

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Des dindons sauvages dans des quartiers de Montréal

Cinq dindons dans une ruelle du quartier Rosemont–La Petite-Patrie autour d’une voiture.

Cette photo qui circule sur Facebook montre cinq dindons dans une ruelle du quartier Rosemont–La Petite-Patrie autour d’une voiture.

Photo : Facebook/Arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie/Eliz Tibo Pinc

Des dindons sauvages ont été aperçus ces derniers jours dans les quartiers de Rosemont–La Petite-Patrie et Ahuntsic. Faut-il s'inquiéter de leur présence en ville? « Si vous leur faites peur, ils vont se sauver », affirme Pierre Gingras, journaliste spécialisé en écologie, qui conseille aux gens de « prendre leur calme » pour plutôt « admirer la chose ». Il précise cependant que le dindon sauvage est reconnu pour son mauvais caractère et qu'il peut parfois attaquer les êtres humains.

Ils ont mauvais caractère. En période de reproduction, on parle d'avril ou mai, ils vont devenir agressifs à l’occasion. Ils vont courir après les gens et vont même parfois les attaquer. Il faut bien comprendre, ce ne sont quand même pas des aigles, ils n'ont pas de serres.

Pierre Gingras, journaliste spécialisé en écologie

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi