•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tout un matin

Avec Patrick Masbourian

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Francis, survivant de la COVID-19 et cible des complotistes

Extrait de la campagne de sensibilisation du gouvernement avec le témoignage de Francis, un rescapé de la COVID-19

Extrait de la campagne de sensibilisation du gouvernement avec le témoignage de Francis, un rescapé de la COVID-19

Photo : Image d'une vidéo diffusée par le gouvernement du Québec

La publicité-choc du gouvernement présentant Francis Brizard, qui s'est retrouvé 45 jours à l'hôpital – dont 12 dans le coma – et qui a subi une trachéotomie à cause de la COVID-19, a incité des complotistes à harceler ce dernier : « J'ai eu même des appels jusqu'à 2 h du matin, des gens qui me laissaient des messages diffamatoires. [...] C'était : "Mon trou de cul, t'es menteur comme le gouvernement" », dit-il. Nous lui demandons comment le gouvernement l'a préparé aux contrecoups de sa participation à cette campagne publicitaire.

Manipulation en ligne
Au cours de l'entrevue, Francis Brizard raconte comment des internautes ont tenté de faire de la désinformation en utilisant son image. Il explique aussi comment certains survivants vivent des répercussions à long terme, notamment sur le plan financier, tout en demandant au gouvernement d'aider davantage ceux et celles qui ont de graves séquelles.

Sur les réseaux sociaux, c'était incroyable. Je ne peux pas croire que quelqu'un ne se renseigne pas avant de dire des bêtises et publie des photos qui datent. Même des photos qu'ils mettent sur des paquets de cigarettes. Je n'ai jamais fumé de ma vie. Avant la COVID, je montais des montagnes, donc j'étais très en forme. 

Francis Brizard, survivant de la COVID-19

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi