•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Racisme systémique : le Dr Stanley Vollant dit l'avoir vécu et demande du changement

Tout un matin

Avec Patrick Masbourian

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Racisme systémique : le Dr Stanley Vollant dit l'avoir vécu et demande du changement

Le chirurgien, son bâton à la main, sourit à la caméra.

Stanley Vollant demande au gouvernement de poser des actions contre le racisme systémique.

Photo : Radio-Canada / Christian Côté

« Il y a une volonté qu'on sent [de la part de François Legault], mais on verra les résultats. Je suis un peu sceptique », affirme le Dr Stanley Vollant, Innu de Pessamit et chirurgien digestif. Ce dernier fait partie des 472 professeurs et professionnels de la santé qui ont cosigné une lettre contre le racisme systémique pour faire suite à la mort de Joyce Echaquan, décédée dans des circonstances troubles à l'hôpital de Joliette.

Durant ma carrière en 1990, j’étais à Montréal, durant la crise d’Oka, et je me suis fait traiter de sauvage [...], de tous les noms possibles et imaginables par des collègues. J’ai subi le racisme de façon très dure. Et durant ma carrière, j’ai vu des actes racistes prodigués à des patients [...] à travers [différents] hôpitaux du Québec.

Dr Stanley Vollant, Innu de Pessamit et chirurgien digestif à l'Hôpital Notre-Dame, CIUSSS du Centre Sud-de-l’Île-de-Montréal

« L'inaction chez les Autochtones dure depuis des dizaines d’années. Si on ne nomme pas la problématique, on n’ira nulle part », affirme-t-il. Le Dr Vollant déplore l’inaction du gouvernement face au racisme systémique et demande à ce que des actions senties et tangibles soient posées au plus vite pour régler le problème.

Le médecin innu espère que les Autochtones puissent être traités un jour d'égal à égal et pas comme comme des « citoyens de deuxième ordre ».

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi