•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comment la santé publique retrouve-t-elle les citoyens en contact avec la COVID-19?

Tout un matin

Avec Patrick Masbourian

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Comment la santé publique retrouve-t-elle les citoyens en contact avec la COVID-19?

Une femme regarde son cellulaire dans un autobus.

La Direction régionale de santé publique demande aux Montréalais de collaborer aux enquêtes épidémiologiques.

Photo : getty images/istockphoto / Gabriel Vergani

Seulement le tiers des personnes contactées par la santé publique au cours de la fin de semaine dernière ont répondu à l'appel. C'est ce qu'a déclaré la Direction régionale de santé publique de Montréal, en demandant une meilleure collaboration des citoyens. « De [faibles] taux [de réponse] comme on en a vu en fin de semaine, on en a eu peu jusqu'à maintenant. Notre objectif, c'est de rejoindre tout le monde dans les 24 heures », souligne la Dre Sarah-Amélie Mercure. Elle précise les étapes qui guident les autorités dans leur travail visant à retrouver les citoyens ciblés par les enquêtes de santé publique.

À partir du moment où on essaie d'appeler, on essaie [deux fois] dans la même journée et le lendemain. Maintenant, ce qu'on tente de faire, c'est d'envoyer un coursier à vélo afin de dire : "Isolez-vous et rappelez-nous pour qu'on puisse faire l'enquête."

Dre Sarah-Amélie Mercure, Direction régionale de santé publique de Montréal

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi