•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tout un matin

Avec Patrick Masbourian

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Comportements des touristes en Gaspésie : une mairesse demande des renforts

Une affiche interdit la circulation de véhicules sur la plage.

Les règlements imposés par la Ville de Gaspé sur les plages ne sont pas toujours respectés.

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

Certaines villes gaspésiennes, comme Percé, sont prises d'assaut par des touristes québécois qui se comportent grossièrement : « Des gens qui ont eu un désir de la nature à la suite du confinement [font du] camping illégal [sur] l'ensemble du territoire de notre municipalité. [Ils vont] sur les plages avec des véhicules sans connaître la fragilité de nos milieux, roulent dans les foins de plage, font leurs besoins et laissent leurs ordures », s'étonne la mairesse de Percé, Cathy Poirier, pourtant habituée au tourisme dans sa région.

Des véhicules et des tentes sont installés entre une plage et un chemin de fer à Douglastown, en Gaspésie.

Des campeurs se sont installés sur la plage de Douglastown.

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

Besoin de renfort
Si la mairesse souligne que la majorité des campeurs sont respectueux et que la clientèle touristique se comporte bien dans l'ensemble, la situation est néanmoins incontrôlable à cause de l'agressivité de certains touristes. Cathy Poirier demande maintenant que la Sûreté du Québec envoie des renforts.

Une dame du village se lève un matin, il y a quelqu'un qui est [installé] sur son terrain. Elle lui demande ce qu'il fait là et il lui répond que ce n'est pas de ses affaires, en disant : "Écoutez, vous avez une belle maison.... ça brûle bien..." Pouvez-vous vous imaginer? Des anecdotes comme ça, on en a tous les jours. C'est... bizarre.

Cathy Poirier, mairesse de Percé

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi