•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tout un matin

Avec Patrick Masbourian

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Masque obligatoire dans le transport en commun, une décision tardive, mais nécessaire

Une femme assise dans un bus porte un masque.

Le masque dans les transports en commun

Photo : iStock

L'épidémiologiste Nima Machouf accueille favorablement la décision de François Legault de rendre obligatoire le port du masque dans le transport en commun au Québec. Elle estime que cette annonce, bien que tardive, va rassurer beaucoup de gens qui avaient peur de prendre le transport en commun. « Le masque est la barrière qui va nous permettre de traverser et de finir l'épidémie de COVID-19 », explique-t-elle.

Nima Machouf est d’avis que le masque devrait être imposé dans tous les endroits fermés ainsi que dans les endroits ouverts où la distanciation physique ne peut pas être respectée.

Elle explique que le risque de transmettre le virus de la COVID-19 est 18 fois plus élevé dans un endroit clos que dans un endroit ouvert.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi