•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La distanciation physique, le nouveau défi pour les bars au Québec

Tout un matin

Avec Maxime Coutié

En semaine de 5 h 30 à 9 h

La distanciation physique, le nouveau défi pour les bars au Québec

Un serveur ganté verse de la bière en fut dans une pinte.

Les employés de bars devront dorénavant respecter une foule de précautions qui ne faisaient pas partie de leur réalité auparavant.

Photo : Associated Press / Petr David Josek

La réouverture des bars du Québec a été annoncée cette semaine, non sans défis pour les propriétaires. Au micro de Maxime Coutié, le copropriétaire de la Taverne St-Sacrement et président fondateur de la Nouvelle association des bars du Québec, Pierre Thibault, soutient que si la majorité des mesures sanitaires s'appliquent bien, celle de la distanciation physique demande plus d'efforts.

On a toute la volonté du monde de faire appliquer la distanciation physique, mais on entre vraiment dans une nouvelle façon de travailler et c'est vraiment le défi qu’on doit relever.

Pierre Thibault, copropriétaire de la Taverne St-Sacrement et président fondateur de la Nouvelle association des bars du Québec

Pierre Thibault affirme que les bars au Québec sont actuellement en apprentissage, et que la Nouvelle association des bars du Québec recommande notamment à ses membres d’ajouter du personnel dédié à la sensibilisation des mesures sanitaires pour assurer le respect des règles.

Je crois que la Santé publique envoie un message clair à toute la population, donc tout le monde fait son effort, explique-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi