•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tout un matin

Avec Patrick Masbourian

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Refuser de porter le masque pourrait-il devenir illégal?

François Legault porte un masque.

Le premier ministre du Québec, François Legault, lors d'une conférence de presse qui se tenait hier.

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

François Legault portait un masque lors de son point de presse quotidien, mardi, alors qu'il recommandait fortement aux Québécois d'adopter cette nouvelle habitude dans l'espace public. Le directeur national de santé publique, Horacio Arruda, a cependant précisé qu'il ne recommandait pas que la pratique devienne obligatoire, en évoquant la Charte des droits et libertés. Le professeur à la Faculté de droit de l'Université Laval Patrick Taillon estime pour sa part que le gouvernement « surévalue » la contrainte que représentent les droits et libertés.

C'est un peu normal : les décideurs ont eu des décisions difficiles à prendre dans les derniers mois. Après, on se conforte dans les arguments au soutien de notre position et parfois même on s'entête. Donc l'argument des droits et libertés a été mobilisé hier, mais d'en faire un argument béton, c'est clairement exagéré.

Patrick Taillon, professeur à la Faculté de droit de l'Université Laval

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi