•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tout un matin

Avec Patrick Masbourian

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Visite d'une école déconfinée : « L’enveloppe a beaucoup changé »

Annie Guay, enseignante en première année à l’école l’Accueil

Annie Guay attend ses élèves dans sa classe nouvellement « distancée ».

Photo : Annie Guay

Ce matin, c'est le retour en classe de l'enseignante en première année Annie Guay. « L'école qu'on connaissait le 13 mars versus ce matin, c'est sûr que c'est différent, dit-elle. Par contre, je veux croire que ce sont les gens qui sont à l'intérieur de l'école qui vont faire toute la différence pour que tout le monde se sente bien. » À quelques minutes du début des cours, elle nous emmène dans son nouveau milieu de travail.

Un nouveau monde
Tout est mis en place pour respecter la distanciation physique à l’École l’Accueil, située en Beauce : des débarcadères, des classes avec les bureaux nouvellement espacés, de nouveaux endroits pour les récréations... Néanmoins, plusieurs parents se demandent comment les enfants réagiront aux mesures strictes pour encadrer les interactions entre les enfants.

Je vous mentirais si je vous disais qu’on pense [que les enfants peuvent rester sur leur chaise toute la journée]. On s’est organisés pour que nos élèves puissent bouger. On va faire des pauses, on va aller à l’extérieur. Et dès qu’il va faire beau, les classes extérieures vont se déployer.

Annie Guay, enseignante en première année à l’École l’Accueil

Congé de devoir!
Cette deuxième rentrée scolaire sera plus populeuse en Beauce que prévu. Quatre-vingts pour cent des enfants seront de la partie. Au programme : révision.

On va continuer d’apprendre, on va s’assurer que l'essentiel est vu pour l’an prochain. Mais on va se donner la latitude de se concentrer sur les heures scolaires et retourner les enfants à leurs familles, qui vont avoir bien d’autres tracas que de se concentrer sur les devoirs et les leçons.

Annie Guay, enseignante en première année à l’École l’Accueil

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi