•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Et si le traitement du VIH devenait moins épuisant?

Tout un matin

Avec Patrick Masbourian

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Et si le traitement du VIH devenait moins épuisant?

 La doctorante Julia Niessl et le chercheur Daniel E. Kaufmann.

La doctorante Julia Niessl et le chercheur Daniel E. Kaufmann.

Photo : CRCHUM

Des chercheurs de Montréal ont contribué à une étude démontrant que le système immunitaire des patients atteints du VIH peut être renforcé grâce à des anticorps. Patrick Masbourian demande au professeur Daniel E. Kaufmann, qui a participé à la recherche, quel sera le rôle de cette découverte dans la longue marche vers la guérison du virus touchant 38 millions d'êtres humains.

L'objectif des chercheurs – qui travaillent en collaboration avec la Rockfeller University et l’Université de Cologne – est double : limiter la consommation de médicaments et renforcer les défenses que le corps livre au virus.

Les traitements avec des anticorps sont très bien tolérés. Ce qu'on n'arrive pas encore à faire, c'est un vaccin qui permet aux personnes de [produire] ce genre d'anticorps.

Daniel E. Kaufmann, chercheur au Centre de recherche du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CRCHUM) et professeur à l’Université de Montréal

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi