•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le tweet de Gabrielle Bouchard est « un dérapage regrettable », dit Julie Miville-Dechêne

Tout un matin

Avec Patrick Masbourian

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Le tweet de Gabrielle Bouchard est « un dérapage regrettable », dit Julie Miville-Dechêne

La sénatrice Julie Miville-Dechêne

La sénatrice Julie Miville-Dechêne, dans le studio de Tout un matin

Photo : Radio-Canada / Martin Ouellet

L'ancienne présidente du Conseil du statut de la femme Julie Miville-Dechêne s'est désolée que le tweet de la présidente de la Fédération des femmes du Québec – qui suggérait d'interdire les relations de couple hétérosexuelles – détourne l'attention des citoyens d'un sujet incontournable, c'est-à-dire les féminicides.

Le tweet controversé de Gabrielle BouchardAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le tweet controversé de Gabrielle Bouchard

Photo : Twitter

Le message controversé – publié en son nom personnel – était suivi d’un autre message, dénonçant les féminicides, une stratégie de communication que dénonce Julie Miville-Dechêne.

Le véritable sujet qui doit nous rassembler, nous, les féministes, c’est que c’est inacceptable qu’on donne en pâture une femme et que la commission de libération conditionnelle trouve tout à fait convenable qu’un ex-détenu ait pour proie une prostituée.

Julie Miville-Dechêne, sénatrice indépendante et ancienne présidente du Conseil du statut de la femme

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi