•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les patinoires naturelles montréalaises menacées par les changements climatiques

Tout un matin

Avec Patrick Masbourian

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Les patinoires naturelles montréalaises menacées par les changements climatiques

Un grand frère aide son jeune frère sur une patinoire extérieure.

Les changements climatiques ont des impacts de plus en plus concrets sur le quotidien, notamment quant à la pratique des sports hivernaux.

Photo : getty images/istockphoto / martinedoucet

Les patineurs qui souhaitaient profiter du temps des Fêtes pour pratiquer leur sport en s'imprégnant du décor hivernal sont encore déçus par les conditions météorologiques cette année. Assistons-nous à la disparition des patinoires extérieures naturelles dans la région métropolitaine? Patrick Masbourian demande à un géographe si les changements climatiques qui s'accentuent et les variations de température qui s'ensuivent mettent en péril la pratique des sports tels que le patinage ou le ski.

Ce n’est pas nécessaire d'avoir un grand réchauffement pour que les conditions soient mauvaises pour les sports d’hiver. Seulement un ou deux degrés, c’est assez. [Il y a de plus en plus de] patinoires réfrigérées à Montréal, comme on en voit [aux États-Unis].

Robert McLeman, professeur au Département de géographie et d’études environnementales à l'Université Wilfrid-Laurier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi