•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Valérie Plante épuisée que les médias utilisent son sourire

Tout un matin

Avec Patrick Masbourian

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Valérie Plante épuisée que les médias utilisent son sourire

Valérie Plante, dans le studio de <i>Tout un matin</i>

Valérie Plante, dans le studio de Tout un matin

Photo : Radio-Canada / Martin Ouellet

Valérie Plante, qui critique les médias pour le traitement de son image, souligne que la dernière une du Journal de Montréal l'a choquée. Le titre « Pas de quoi rire » accompagnant une photo du large sourire de la mairesse de Montréal utiliserait sa bonne humeur – une caractéristique souvent associée à sa féminité dans les médias – afin de critiquer son bilan. Une manifestation d'un double standard à la défaveur des politiciennes, croit la mairesse.

[Le] titre ne correspond même pas à la réalité de l'article! On s'attaque à un de mes traits de caractère. Il y a plusieurs articles dans ce journal où on m'appelle la ricaneuse. Écoutez, rire et ricaner, ce n'est pas la même affaire, [car le dernier est péjoratif].

Valérie Plante, mairesse de Montréal
Valérie Plante, dans le studio de <i>Tout un matin</i>

Valérie Plante, autour de la table de l'émission matinale de Radio-Canada.

Photo : Radio-Canada / Martin Ouellet

Au cours de ce segment, Valérie Plante fait notamment son bilan de mi-mandat en abordant la mobilité urbaine et l’accès au logement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi