Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Patrick Masbourian
Tout un matin
Audio fil du mardi 8 octobre 2019

Pont Jacques-Cartier bloqué : « Perturber l'ordre social pour que les autorités nous écoutent »

Publié le

Dans la structure du pont Jacques Cartier
Les militants déploient leur bannière. Ils sont entourés de secouristes   Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Des militants du mouvement écologiste Extinction Rebellion ont perturbé fortement la circulation sur le pont Jacques-Cartier avec un coup d'éclat pour le climat organisé par Extinction Rebellion. François Léger-Boyer, porte-parole du mouvement et qui se trouvait sur le pont Jacques-Cartier, est au micro de Patrick Masbourian pour expliquer les motivations des militants.

Le plan d'action, c'est de perturber l'ordre social pour que les autorités nous écoutent.

François Léger-Boyer, porte-parole d'Extinction Rebellion

Depuis lundi, le mouvement écologiste est en action afin de dénoncer ce qu'il appelle l'« inaction criminelle des gouvernements face à la crise climatique ». La perturbation du pont Jacques-Cartier soulignait le premier anniversaire de la sortie d'un important rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), qui disait que le fait de limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C pourrait faire la différence entre la vie et la mort pour bon nombre d'humains dans les prochaines décennies.

Chargement en cours