•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Éclosion de COVID-19 dans les écoles : la situation serait comparable à celle dans la société

Tout un matin

Avec Maxime Coutié

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Éclosion de COVID-19 dans les écoles : la situation serait comparable à celle dans la société

Une salle de classe avec des élèves.

Les écoles sont maintenant parmi les principaux lieux d’éclosion de COVID-19 au Québec.

Photo : Getty Images / Frederick Florin

Les écoles font maintenant partie des principaux lieux d'éclosion de la COVID-19. Il faut toutefois remettre les choses en perspective, selon le chroniqueur François Cardinal. « Si on regarde le nombre de cas actifs et qu'on le divise par le nombre d'élèves et de membres du personnel, on réalise que dans les écoles [mardi], il y avait 7,7 personnes infectées par 10 000 personnes. Or, la moyenne québécoise était [au même moment] de 6,9 cas actifs par 10 000 personnes, donc ce n'est pas bien loin », affirme-t-il, en émettant l'hypothèse que si les écoles étaient fermées, il y aurait probablement autant de personnes touchées, mais que les enfants ne seraient pas aussi bien scolarisés.

[La taille des éclosions] est souvent très petite. Le virus rentre dans l’école, mais il se répand très peu. Habituellement, on a un élève qui en contamine un autre et ça s’arrête là. C’est une allumette qui s’allume et qui s’éteint rapidement. Ce n’est pas un incendie.

François Cardinal, éditorialiste en chef à La Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi