•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La SAQ manque de transparence sur la revente d'alcool

Tout un matin

Avec Patrick Masbourian

En semaine de 5 h 30 à 9 h

La SAQ manque de transparence sur la revente d'alcool

La journaliste Marie-Maude Denis, dans le studio de <i>Tout un matin</i>.

La journaliste Marie-Maude Denis, dans le studio de Tout un matin

Photo : Radio-Canada / Martin Ouellet

« Il y a des contrebandiers qui font vraiment "la passe" en revendant dans le Nord de l'alcool acheté à la SAQ », affirme Marie-Maude Denis, qui explique que la Société des alcools du Québec refuse d'aborder ce sujet avec l'équipe de l'émission Enquête. Prétextant qu'une réponse donnerait un avantage à la concurrence alors qu'elle détient pourtant le monopole sur la vente d'alcool au Québec, la société d'État offre des réponses insatisfaisantes aux yeux de la journaliste d'enquête.

Il y a beaucoup de stéréotypes sur l'alcool et les Inuit. Il faut vraiment dire que ce n'est pas tout le monde, mais il ne faut pas nier le problème, qui a été vraiment bien documenté par Josée Dupuis et Alain Abel.

Marie-Maude Denis, animatrice de l'émission Enquête

Des prix démesurés
Une petite bouteille de vodka Smirnoff se vend 14 $ à la SAQ. Dans le Nord, on peut la revendre 150 $. La journaliste Josée Dupuis a tenté de demander à la société d'État dans quelle succursale ces bouteilles étaient vendues en plus grand nombre.

Au cours de ce segment, Marie-Maude Denis explique à Patrick Masbourian la nature de la réponse offerte par la société d'État.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi