•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dans les coulisses d’une formation sur le travail en milieu hostile

Tout un matin

Avec Patrick Masbourian

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Dans les coulisses d’une formation sur le travail en milieu hostile

Marie-Eve Bédard, envoyée spéciale de Radio-Canada en Irak

Marie-Eve Bédard, envoyée spéciale de Radio-Canada en Irak

Photo : Radio-Canada

« Tu ne peux pas être un bon journaliste de terrain si tu es blessé, et encore moins si tu es mort. C'est le grand principe de cette formation. » De nombreux journalistes de Radio-Canada sont déployés sur le terrain dans des pays instables et parfois en guerre, et Marie-Maude Denis, de l'émission Enquête, explique les coulisses d'une formation sur la couverture en milieu hostile, qu'elle a suivie à deux reprises.

Elle raconte notamment comment les employés qui suivent cette formation pendant une semaine sont constamment sur le qui-vive. Ils peuvent être kidnappés, ils doivent réussir à maîtriser un véhicule en route alors que le conducteur s’est évanoui, ils doivent réaliser des garrots dans toutes sortes de conditions extrêmes et ils doivent retrouver leur chemin en pleine forêt à l’aide d’une boussole. Ils apprennent également à reconnaître une mine antipersonnel, à se protéger des tirs lors d’une fusillade, à faire face à une fracture ouverte ou encore à purifier de l’eau non potable. La journaliste explique que toutes ces mises en situation et simulations extrêmes servent avant tout à les conscientiser sur les risques du métier, mais surtout, à les préparer à la couverture en zone hostile.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi