•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

30 ans de Polytechnique : « Sortir de l’émotion, ça ne veut pas dire la refuser »

Tout un matin

Avec Patrick Masbourian

En semaine de 5 h 30 à 9 h

30 ans de Polytechnique : « Sortir de l’émotion, ça ne veut pas dire la refuser »

Luce Des Auniers, dans le studio de <i>Tout un matin</i>.

Luce Des Auniers, dans le studio de Tout un matin.

Photo : Radio-Canada / Martin Ouellet

Trente ans après la tuerie de Polytechnique, on s'interroge sur le devoir de mémoire de la société québécoise envers cet événement tragique de notre histoire. Est-ce que la façon de commémorer cet attentat antiféministe évoluera? Patrick Masbourian questionne l'anthropologue Luce Des Auniers, qui a réfléchi au passage du temps sur cet attentat antiféministe qui a marqué la société.

Le devoir de mémoire, ça veut dire se rappeler des événements fondateurs de notre identité collective. Dans la contrainte, des événements tragiques nous marquent et font en sorte qu'on doit y apprendre quelque chose. Et ça ne fait pas toujours plaisir. Sortir de l’émotion, ça ne veut pas dire la refuser, ça veut dire prendre appui sur elle pour se dire qu'il y a des causes.

Luce Des Auniers, professeure émérite en anthropologie de l'Université du Québec à Montréal

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi