•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tout un matin

Avec Maxime Coutié

En semaine de 5 h 30 à 9 h

La mode, deuxième secteur le plus polluant du monde

Audio fil du jeudi 24 octobre 2019
Des vêtements sur des cintres

Le pourcentage de consommateurs qui achètent des vêtements de seconde main est passé de 57 % en 2013 à 72 % en 2018.

Photo : Radio-Canada / Joane Bérubé

La mode est une industrie qui pollue énormément. On attribue aux producteurs de vêtements l'émission de 1,2 milliard de tonnes de CO2 par an – un peu comme si l'on combinait les émissions des transporteurs aériens et maritimes. Isabelle Craig explique que l'avenir de la planète passera par une meilleure gestion des vêtements que l'on produit et que l'on achète, mais aussi par ceux que l'on refuse de jeter.

On constate que cette industrie-là est vraiment en retard. Dans 50, 75 ans, on regardera notre façon de produire des vêtements [aujourd’hui] en se disant que c'[était] archaïque.

Isabelle Craig, chroniqueuse société

Références

Pour une garde-robe responsable, de Léonie Daigneault-Leclerc, aux Éditions La Presse

(Léonie Daigneault-Leclerc est designer spécialisée en mode durable et fondatrice des marques Gaia et Dubos)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi