•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pourquoi le temps semble-t-il passer plus rapidement quand on vieillit?

Tout un matin

Avec Patrick Masbourian

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Pourquoi le temps semble-t-il passer plus rapidement quand on vieillit?

Audio fil du mardi 1 octobre 2019
Des gens qui tiennent des cadrans.

La science nous dit que le temps semble ralentir quand on porte attention sur une chose.

Photo : iStock

Tout le monde se souvient que le temps semblait passer très lentement durant l'enfance : pour preuve, les interminables semaines qui précédaient la réception des cadeaux de Noël ont laissé la place – alors qu'on vieillit – à la course effrénée des Fêtes, pour lesquelles l'échéance arrive toujours trop vite. Au micro de Tout un matin, la chercheuse en neurosciences Sonia Lupien explique comment le cerveau humain perçoit le temps.

Le cerveau humain comprend une multitude de récepteurs sensoriels qui nous permettent de voir, d'entendre et de sentir. Par exemple, nous avons des récepteurs sur la peau qui disent au cerveau que quelque chose nous touche. De la même façon, nous avons des récepteurs dans l'oreille.

Or, le cerveau humain n'a pas de « récepteurs de temps ». Ainsi, on n'a pas besoin d'avoir un outil quelconque pour savoir qu'il fait froid, mais on porte une montre pour savoir l'heure qu'il est. En fait, la science nous dit que plus on porte attention à une chose, plus le temps semble ralentir...

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi