•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tout un matin

Tout un matin

Avec Patrick Masbourian

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Rattrapage du 16 févr. 2021 : Décès de Raymond Lévesque, et des suggestions pour la relâche

Rattrapage

  • Tourisme Montréal a reçu son lot de critiques pour avoir décliné une demande d'entrevue en raison d'un manque de suggestions pour les familles qui seront en relâche. L'organisme change son fusil d'épaule cette semaine en précisant quelles seront les activités offertes dans la métropole : « J'oserais dire que la spontanéité doit absolument laisser place à la planification. Avant d'aller dans les musées, il faut réserver dès maintenant », dit Manuela Goya, de Tourisme Montréal. « Tout est fait pour que la relâche se passe dehors. »

  • Le gouvernement Trudeau devrait déposer aujourd'hui le projet de loi C-21, qui instaurera de nouvelles mesures restrictives pour limiter l'utilisation des armes d'assaut de type militaire. Francis Langlois, professeur au cégep de Trois-Rivières, croit que des considérations électorales empêcheront toutefois l'instauration d'un rachat obligatoire de ces armes prohibées au Canada.

  • Raymond Lévesque n'est plus. L'auteur de la chanson Quand les hommes vivront d'amour, fredonnée un peu partout dans la francophonie, est décédé à l'âge de 92 ans des suites de la COVID-19. « Quand il est revenu [de Paris] avec cette chanson, tout le monde est tombé amoureux de lui. Moi j'étais "ti-cul" à l'époque et il m'aidait beaucoup dans mon écriture. J'étais nouveau-né... », raconte Jean-Pierre Ferland, visiblement ébranlé par la disparition de son ami.

  • L'ex-politicienne Louise Beaudoin salue la grande qualité de créateur de Raymond Lévesque, mort hier. « On ne peut pas avoir écrit des chansons comme les siennes sans avoir une forte dose d'humanité. » Elle explique qu'il faisait partie des grands de la musique québécoise.

Vous aimerez aussi