•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tout un matin

Tout un matin

Avec Maxime Coutié

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Rattrapage du 14 janv. 2021 : Vaccins pour les travailleurs de la santé, et lettre ouverte en faveur des tests rapides

Rattrapage

  • Pour neutraliser le plus rapidement possible des gens atteints de la COVID-19, plusieurs professionnels de la santé estiment qu'un recours plus important aux tests de dépistage rapides est nécessaire. Les délais actuels entre les tests et les résultats ne sont actuellement « pas du tout optimaux ». « Il faut se battre contre ce virus qui se propage extrêmement rapidement. Il faut donc viser des délais très courts, si possible moins de 24 heures, entre le prélèvement et l'isolement des cas positifs pour mieux contrôler la propagation virale », dit le Dr Abdo Shabah, urgentologue.

  • Selon Sonia Bélanger, PDG du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal, de 40 à 80 % seulement des employés des centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) montréalais acceptent de recevoir le vaccin contre la COVID-19. Alain Croteau, président du Syndicat des travailleuses et des travailleurs du CIUSSS Centre-Sud, émet de fortes réserves sur ces chiffres. « Nous, au syndicat, c'est plus l'inverse qu'on constate. Les gens nous appellent, ils veulent être vaccinés. [...] On ne constate pas cette réticence », dit-il, avant d'ajouter qu'« il ne faudrait pas sauter aux conclusions ».

Vous aimerez aussi