•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tout un matin

Tout un matin

Avec Patrick Masbourian

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Rattrapage du 9 nov. 2020 : La victoire de Joe Biden, et un vaccin prometteur contre la COVID-19

Rattrapage

  • Alors que le président américain sortant Donald Trump refusait toujours de reconnaître sa défaite pendant la fin de semaine, les yeux étaient rivés sur le démocrate Joe Biden, qui prononçait son tout premier discours en tant que président élu. « Les tweets de Donald Trump, qui ont dominé nos vies comme journalistes qui couvrent la Maison-Blanche, [ont perdu de leur importance] un tout petit peu », explique Philip Crowther, journaliste pour l'Associated Press. Il témoigne du climat qui règne aux États-Unis depuis l'annonce de la victoire du candidat démocrate.

  • « Certains disent que Justin Trudeau aurait été le premier chef de gouvernement à s'être manifesté via les réseaux sociaux pour féliciter Joe Biden de sa victoire », souligne la chroniqueuse politique Chantal Hébert, qui parle de la réaction de la classe politique canadienne à la victoire des démocrates. « Le Canada considère que la victoire de Joe Biden est légitime et on ne reviendra jamais là-dessus. Mais il y a, quand même, le prochain mois qui s'annonce assez mouvementé. On présume, du côté d'Ottawa, que monsieur Trump va être tellement occupé à trouver une façon de ne pas déménager, qu'il n'aura pas beaucoup de temps pour passer son fiel sur le Canada. »

  • Les sociétés pharmaceutiques Pfizer et BioNTech viennent d'annoncer que leur vaccin contre la COVID-19 sera efficace à 90 % : « C'est une très, très bonne nouvelle si ça s'avère exact. On s'était dit qu'on pourrait accepter un vaccin [moins efficace] et que ça aurait été beaucoup plus long pour faire infléchir les courbes de l'épidémie. Avec un vaccin efficace à 90 %, c'est très prometteur; ça se compare à [l'efficacité du vaccin contre] la rougeole », explique la Dre Cécile Tremblay, infectiologue au Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM).

Vous aimerez aussi