•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tout un matin

Avec Patrick Masbourian

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Rattrapage du 22 oct. 2020 : Des équipes SWAT en CHSLD, et la détresse psychologique chez les jeunes Montréalais

Rattrapage

  • La détresse psychologique touche près de 50 % des jeunes Montréalais

    Selon des données publiées par la Santé publique, 46 % des Montréalais âgés de 18 à 24 ans affirment ressentir des symptômes de trouble d'anxiété généralisée ou de dépression majeure. La Dre Mélissa Généreux, médecin en santé publique, explique que les jeunes sont particulièrement affectés par la pandémie, parce qu'ils sont victimes de l'isolement et des pertes financières découlant de la crise sanitaire.

  • « Âgicide » dans les CHSLD : « Il faut absolument éviter les erreurs de la première vague », dit Réjean Hébert

    « C'est une catastrophe, c'est pour ça que je la qualifie d'"âgicide". C'est vraiment une hécatombe et j'ai peur qu'on se retrouve dans le même film [que lors de la première vague]. » Le gériatre Réjean Hébert est porte-parole du Collectif Action COVID, lancé jeudi par des médecins, des infirmières et des travailleurs sociaux qui demandent au gouvernement du Québec d'agir rapidement pour prévenir les éclosions de COVID-19 en CHSLD.

  • La difficulté d’enquêter sur des avocats

    La journaliste Marie-Maude Denis affirme au micro de Tout un matin qu'il est complexe de mener une enquête visant un avocat, notamment parce que la police ne peut placer des micros dans leur cabinet. « Il y a des avocats qui outrepassent leur rôle légitime de défendre les droits des personnes qui ont des démêlés avec la justice, et qui agissent plutôt comme des conseillers d'organisations criminelles pour les coacher sur comment ne pas se faire prendre », explique celle qui a eu de nombreuses conversations avec des policiers, des procureurs et un avocat de la défense qui a lui-même traversé la ligne.

Vous aimerez aussi