•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tout un matin

Avec Patrick Masbourian

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Rattrapage du 26 août 2020 : La bilinguisation de Montréal et les manifestations aux États-Unis

Rattrapage

  • Simon Jolin-Barrette veut lutter contre « la bilinguisation systématique » de Montréal

    Dans une lettre ouverte publiée mercredi, le ministre responsable de la Langue française, Simon Jolin-Barrette, souligne l'influence positive de la Charte de la langue française – la loi 101 – sur la société québécoise. Cependant, il reste du chemin à faire, selon lui : « On ne peut pas se permettre d'avoir une bilinguisation systématique de Montréal, qui est la plus grande ville francophone en Amérique du Nord et qui est notre locomotive », explique le ministre. En août dernier, l'Office québécois de la langue française révélait que 41 % des communications à l'interne se font maintenant en anglais dans les entreprises de la métropole.

  • Témoignage d'une proche de Jacob Blake : « Ils peuvent nous tuer comme des animaux »

    Nous vous présentons une entrevue avec une amie de la famille de Jacob Blake, un homme de 29 ans blessé par des coups de feu dans le dos tirés dimanche par des policiers. L'événement a déclenché de violentes manifestations dans le Wisconsin. Si Ndona Muboyayi souligne que la solution passera davantage par la législation que par la « destruction de la communauté », elle exige néanmoins un mécanisme d'imputabilité : « À présent, ce qui se passe, c'est que [des policiers] peuvent nous tuer comme des animaux et rien ne leur arrive. Ce que nous voyons, c'est que notre vie n'a pas de valeur. Nous demandons un changement, qu'il y ait des conséquences pour ces policiers. »

Vous aimerez aussi