•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tout un matin

Tout un matin

Avec Patrick Masbourian

En semaine de 5 h 30 à 9 h

Rattrapage du 22 mai 2020 : Piloter un organisme de bienfaisance à 79 ans et un garçon de 8 ans crée une boulangerie caritative

Rattrapage

  • À 79 ans, elle n'a jamais arrêté le bénévolat pendant la pandémie

    « J'avais seulement deux bénévoles qui pouvaient venir, mais heureusement, [mes enfants] m'ont demandé si j'avais besoin d'aide », raconte Ellen Schryburt, qui s'implique depuis plus de 40 ans à la Société Saint-Vincent-de-Paul de Saint-Léonard. À l'occasion de la Journée coup de chapeau, ICI Première rend hommage aux citoyens et citoyennes qui prêtent main-forte à la société depuis le début de la pandémie. Entrevue avec une bénévole qui s'est retroussé les manches afin d'organiser les activités de sa société depuis son domicile.

  • Noah Dagenais, 8 ans, patron d'une boulangerie caritative

    « Acheter du pain, ça fait grossir, mais ça rend heureux! » lance Noah Dagenais, 8 ans, qui amasse de l'argent pour les plus démunis en vendant du pain chaud pendant la pandémie. Sur le coin d'une table, un vendredi soir, son père lui a dit qu'il devrait démarrer une boulangerie tellement son pain était savoureux. Quelque temps plus tard, il croulait sous les commandes et s'estimait chanceux d'avoir trouvé des partenaires : « On ne pouvait plus fournir à la demande... On avait comme 1500 pains à faire! »

Vous aimerez aussi