•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hockey à Trois-Rivières : une première loge louée à 36 000 $ au nouveau Colisée

Toujours le matin

Avec Marie-Claude Julien

En semaine de 6 h à 9 h

Hockey à Trois-Rivières : une première loge louée à 36 000 $ au nouveau Colisée

Rattrapage du jeudi 21 janvier 2021
Maquette de la patinoire

Image de la patinoire principale au futur colisée de Trois-Rivières

Photo : Groupe TEQ

L'annonce mardi que la nouvelle équipe de hockey de Trois-Rivières sera affiliée au Canadien de Montréal crée déjà un engouement chez les gens d'affaires.

Une première personne a réservé une loge au nouveau Colisée, où évoluera l’équipe de la ligue ECHL. Il s’agit de Claude Turcotte, qui est président des succursales Charles Turcotte et fils de Trois-Rivières et président de Alignement Patenaude à Shawinigan.

Claude Turcotte connaît bien Marc-André Bergeron qui est en charge du dossier, a-t-il expliqué en entrevue à l’émission Toujours le matin. Marc-André Bergeron est directeur général de la nouvelle équipe de hockey, mais il était auparavant président de l’équipe de baseball les Aigles. Claude Turcotte raconte qu’il est celui qui a créé la première loge aux Aigles, juste derrière le marbre.

Pour sa loge au Colisée, Claude Turcotte a signé un contrat de 4 ans et va payer 36 000 $ par an pour 36 parties, ce qui représente donc 1000 $ par match. La loge peut accueillir 12 personnes.

On regarde plus que le montant, on regarde [les bénéfices] à long terme, explique M. Turcotte. Parfois, des fournisseurs pourraient partager les coûts de la loge.

Claude Turcotte avait déjà à l’oeil depuis un an la possibilité de louer un espace au nouveau Colisée, mais c’est l’annonce de l’affiliation de l’équipe au Canadien de Montréal qui l’a décidé à officiellement réserver la première loge.  Je suis un bleu blanc rouge, confie Claude Turcotte qui a très hâte d’assister au premier match.

Par comparaison, louer une loge au Centre Gervais Auto, à Shawinigan, pour une saison de 36 matchs des Cataractes coûte 8 200 $ pour 8 personnes. Si on décline le montant par match, par personne, assister à une partie de hockey au Colisée de Trois-Rivières coûtera, dans la loge la plus chère, 83 dollars alors qu'il en coûte 28 dollars au Centre Gervais Auto.

Le pouvoir de la loge

En plus d’avoir une loge aux Aigles, Claude Turcotte en a aussi une au Grand Prix de Trois-Rivières et bientôt, au nouveau Colisée. Il aura d'ailleurs la priorité pour louer la loge lors des spectacles dans la nouvelle bâtisse.

Claude Turcotte amène sa clientèle et ses employés dans les loges.

Il préfère maintenant louer des loges qu’acheter des espaces publicitaires. « Je dépense pas mal moins en publicités, sur les panneaux ou les bandes », explique-t-il.

Par exemple, aux Aigles, j’aimais mieux acheter une loge [...] et y amener plein de clients et d’employés, dit-il. Ils sont tous contents de ça.

Il dit que sa loge au nouveau Colisée sera très bien placée. Elle se trouvera à côté de la terrasse VIP et il affirme que ce sera bon pour faire du réseautage pour son entreprise.

C’est bon pour le commerce, parce qu’on rencontre d’autres personnes, des partenaires d’affaires, on crée des liens; l’endroit est génial, c’est le set-up idéal pour le commerce, pour le réseautage.

Claude Turcotte, président des succursales Charles Turcotte et fils et d’Alignement Patenaude
Le chantier du nouveau Colisée de Trois-Rivières

La Ville de Trois-Rivières a annoncé plusieurs retards dans le projet de nouveau Colisée. Lors de sa dernière mise à jour, elle prévoyait une ouverture dans les premiers mois de 2021.

Photo : Radio-Canada / Luc Lavigne

Il y aura 18 loges corporatives au nouveau Colisée ainsi que deux loges avec accessibilité universelle et deux salons VIP, selon le site Internet de la Ville de Trois-Rivières. Le Colisée a été construit au coût d'environ 60 millions de dollars. La Ville a bénéficié d'une subvention de près de 27 millions de dollars pour réaliser le projet.

Claude Turcotte affirme avoir parlé à d’autres gens intéressés à avoir des loges au Colisée, donc au moins un qui a déjà une loge au Centre Gervais Auto.

Il ne croit pas que l’arrivée d’une équipe de hockey à Trois-Rivières va nuire aux Cataractes de Shawinigan en termes de vente de billets ou de location de loges, mais il faut que le produit soit bon aux deux places, précise-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi