•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Résidents vaccinés et positifs : pas de matière à s'inquiéter selon le docteur Picotte

Toujours le matin

Avec Marie-Claude Julien

En semaine de 6 h à 9 h

Résidents vaccinés et positifs : pas de matière à s'inquiéter selon le docteur Picotte

Rattrapage du mercredi 13 janvier 2021
Une fiole du vaccin contre la COVID-19 sur une table.

Une fiole contenant le vaccin contre la COVID-19, au CHSLD Cloutier-du-Rivage, à Trois-Rivières, le 22 décembre 2020.

Photo : Fournie par le CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec

Même si deux résidents du CHSLD Cloutier-du Rivage, qui avaient reçu une première dose du vaccin contre la COVID-19, ont été déclarés positifs, il n'y a pas matière à s'inquiéter, soutient le docteur Frédéric Picotte, médecin d'urgence et de famille à Shawinigan.

En entrevue à Toujours le matin, M. Picotte soutient qu’il faut simplement se placer en mode observation et comprendre ce qui se passe.

 Est-ce qu'on est ici dans le 10 % des cas où le vaccin n'est pas efficace? Est-ce que les patients sont infectés, mais auront moins de complications? Est-ce que l'immunité en CHSLD est moins grande que dans le reste de la population? Ce sont des questions que l’on se pose , mentionnait-il.

Ces résidents ont reçu le vaccin le 22 décembre. Sur le plan théorique, l’infection est arrivée au-delà des deux semaines au cours desquelles le vaccin atteint sa pleine efficacité.

Le CHSLD a testé les autres résidents. On doit attendre les résultats et apprendre de tout ça.

Dr Frédéric Picotte

Le docteur Picotte rappelle que dans le cas de l’ensemble des vaccins, comme celui contre l’influenza, les gens vaccinés ont toujours moins de chance de contracter la maladie.  Ça reste toujours une bonne idée de se faire vacciner , insiste-t-il.

Rappelons que, à la fin du mois de décembre, les résidents du CHSLD Cloutier-du Rivage ont été parmi les premiers à recevoir le vaccin de Pfizer-BioNTech. Pour l’instant, ils ont reçu une seule dose sur les deux qui doivent être administrées.

La directrice de la santé publique de la région, la docteure Marie-Josée Godi, doit faire le point mercredi après-midi sur cette situation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi