•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Défilé de solidarité pour les résidents et les travailleurs du Centre L'Assomption

Toujours le matin

Avec Marie-Claude Julien

En semaine de 6 h à 9 h

Défilé de solidarité pour les résidents et les travailleurs du Centre L'Assomption

Rattrapage du mercredi 2 décembre 2020
Affiche de la résidence devant la façade extérieure.

Le centre l'Assomption est une résidence privée pour aînées située à Saint-Léonard-d'Aston qui compte une quarantaine d'unité locatives.

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Durement touchés par la COVID-19, les résidents et les travailleurs du Centre L'Assomption de Saint-Léonard-d'Aston auront droit à un défilé de solidarité en fin de journée jeudi.

C’est en voyant la situation précaire et complexe dans laquelle se trouve la résidence qu’Yvan Martin et sa soeur ont eu l’idée d’organiser un événement. Leur sensibilité particulière n’est sans doute pas étrangère au fait que leur mère est hébergée à cet endroit. Elle fait partie des 35 résidents sur 38 qui ont contracté le virus. Elle est dans un état stable.

 On ne peut pas faire grand-chose sinon que de leur témoigner notre solidarité. C’est que l’on va faire , mentionnait M. Martin en entrevue à Toujours le matin.

On veut leur dire qu’ils ne sont pas seuls. On va leur faire sentir notre présence.

Yvan Martin, organisateur du défilé

Le rendez-vous est donné pour jeudi à 16 h 45 dans le stationnement du centre Richard-Lebeau de Saint-Léonard-d’Aston. Le défilé se mettra ensuite en route vers la résidence.

Les familles des personnes hébergées ont été invitées à se joindre au défilé.  L’idée est surtout de rassembler les gens des municipalités aux alentours, mais on va accueillir tout le monde , précise M. Martin.

Par ailleurs, on profitera de cet événement pour déposer au Centre L’Assomption les cartes de Noël confectionnées par les enfants du service de garde de l’endroit, une tradition qui se perpétue même en temps de pandémie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi