•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

JO 2030 : et si c’était une candidature du Québec tout entier?

Toujours le matin

Avec Marie-Claude Julien

En semaine de 6 h à 9 h

JO 2030 : et si c’était une candidature du Québec tout entier?

Rattrapage du jeudi 26 novembre 2020
Les cinq anneaux olympiques avec un rayon de soleil en plein milieu

Les anneaux olympiques installés à Atlanta

Photo : AFP / TAMI CHAPPELL

En début de semaine, Mark Charest, un promoteur, a fait part de sa volonté de relancer le projet d'accueillir les Olympiques à Québec, en 2030 cette fois-ci.

Si la ville de Québec n’est pas dans les plans pour le moment selon le Comité olympique canadien, une candidature plus large de la province du Québec semble plus propice et plus pertinente.

C’est une belle initiative, une bonne idée, affirme Éric Myles, chef du sport au Comité olympique canadien à propos de la proposition de Mark Charest.

Mais selon le Trifluvien d’origine, la candidature de la capitale nationale ne semble pas être une priorité pour la Ville.

Québec n’est pas dans les rangs, ce n’est pas dans les plans pour le moment pour 2030.

Éric Myles, chef du sport au Comité olympique canadien

Pour nous comme organisation, c’est certain que l’on continue le travail, souligne Éric Myles, qui rappelle que la priorité du Comité reste d’organiser des Jeux au Canada dans les années 2030-2040.


Une candidature du Québec en analyse

Pour Éric Myles, c’est une candidature de la province du Québec, avec plusieurs villes concernées, qui serait davantage pertinente et plus en phase avec les nouvelles règles d’organisation des Jeux olympiques.

Il y a des changements importants dans les Jeux. Les premiers Jeux sous cette nouvelle gouvernance sont Paris 2024, où 80 % des infrastructures sont déjà construites. Ça change la donne.

Avoir des Jeux plus accessibles, plus économiques. C’est cette logique-là qu’on est en train de regarder.

Éric Myles, chef du sport au Comité olympique canadien

Le Comité olympique canadien est donc en train d’analyser la candidature du Québec, avec la possibilité de candidatures communes entre deux ou plusieurs villes.

Il y a beaucoup plus de flexibilité, affirme Éric Myles qui rappelle qu’une proposition de candidature est un travail de longue haleine, et que tout est encore pour l’instant au stade d’analyse.

Le Québec est une province... une des plus actives au Canada en termes de sport.

Éric Myles, chef du sport au Comité olympique canadien.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi