•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Basketball : une Trifluvienne fera son entrée dans le circuit universitaire américain

Toujours le matin

Avec Marie-Claude Julien

En semaine de 6 h à 9 h

Basketball : une Trifluvienne fera son entrée dans le circuit universitaire américain

Rattrapage du lundi 23 novembre 2020
Une joueuse de basketball.

Aissatou Diop étudie actuellement au Collège Champlain à Saint-Lambert.

Photo : Facebook/Collège Champlain / Phil Carpenter

Elle deviendra la première joueuse de basketball issue du programme de sports-études des Estacades de Trois-Rivières à se joindre à une université américaine. Aissatou Diop a choisi l'Université du Massachusetts pour pratiquer son sport et poursuivre ses études.

Depuis quelques mois, c’est très chargé, mais ça se passe bien, a-t-elle confié au micro de Marie-Claude Julien. Aissatou Diop a gradué de l’Académie Les Estacades au printemps dernier. Pour le moment, celle qui souhaite devenir psychologue étudie au Collège Champlain à Saint-Lambert.

Cette dernière raconte avoir été approchée par plusieurs universités à la suite de tournois aux États-Unis dans le cadre d’un programme d’été. Divers entraîneurs et recruteurs assistent à ces matchs dans le but de repérer de futurs joueurs pour leur équipe, raconte-t-elle.

Une des raisons qui l’a poussée à choisir l’Université du Massachusetts, c’est la proximité avec la frontière canadienne.

Aissatou espère être capable de conjuguer sports et études le plus longtemps possible. Pour ce faire, elle dit pouvoir compter sur de bons entraîneurs et un bon cercle familial.

J’essaie de rester organisée et c’est là que mes sœurs m’aident beaucoup, comme pour m’aider à étudier, dit-elle.

Comme pour bien des sportifs, la pandémie complique ses activités d’entraînement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi