•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Toujours le matin

Avec Marie-Claude Julien

En semaine de 6 h à 9 h

La poste une fois par semaine à Parent

Rattrapage du vendredi 20 novembre 2020
Gros plan sur un facteur de Postes Canada qui sort un colis blanc de son bac dans son camion.

Un facteur de Postes Canada manipule un colis

Photo : Radio-Canada / Martin Thibault

Avant la pandémie de COVID-19, les gens qui habitent dans le secteur Parent, à La Tuque, recevaient leur courrier trois fois par semaine, mais depuis le mois de mars, les livraisons ne se font qu'une fois par semaine.

Le conseiller municipal du secteur Parent, Éric Chagnon, affirme que Postes Canada a d’abord justifié la situation en citant la pandémie et ensuite, en invoquant le fait que le train de Via Rail ne passe qu’une fois par semaine dans le secteur Parent.

En entrevue à l’émission Toujours le matin, Éric Chagnon a toutefois expliqué que, selon lui, la solution est simple : les colis pourraient être livrés en véhicule.

Le conseiller municipal affirme qu’après discussions avec la société d’État, elle a accepté d’effectuer deux livraisons par semaine, à partir du 24 novembre.

Postes Canada précise que les livraisons auront lieu les mardis et vendredis et que pour l'instant, elle n'envisage pas de retourner à trois livraisons par semaine.

Nous remercions les résidents de Parent et de Clova pour leur patience et leur compréhension en ces temps difficiles, a indiqué Postes Canada dans une déclaration transmise à l'équipe de Toujours le matin.

On a l’impression de vivre des situations qui se vivent dans le Grand Nord du Québec, ce n’est pas normal.

Éric Chagnon, conseiller municipal du secteur Parent, à La Tuque

Pour Éric Chagnon, ce n’est pas assez, considérant que de plus en plus de Parentois commandent ce dont ils ont besoin en ligne. Ce sont des services qu’on juge vraiment essentiels, explique-t-il.

Il y a des gens qui commandent des denrées alimentaires, on reçoit tout de sorte de choses, spécialement depuis la pandémie, raconte-t-il. Il y a beaucoup de gens qui ont décidé de moins descendre en bas, de moins fréquenter les grands centres, donc il y a beaucoup d’achats qui se font sur des sites [Internet].

Il affirme que des médicaments arrivent même par la poste, car il n’y a pas de pharmacie à Parent.

Éric Chagnon reconnaît que la route entre La Tuque et Parent peut être difficile, mais ajoute que c’est possible de la faire avec une camionnette, comme le font régulièrement les résidents du secteur.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi