•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Toujours le matin

Avec Marie-Claude Julien

En semaine de 6 h à 9 h

Marie-France Bazzo : regard critique sur des médias en changement

Rattrapage du lundi 16 novembre 2020
Marie-France Bazzo en entrevue à On n'est pas sorti de l'auberge

Marie-France Bazzo

Photo : Radio-Canada / Cécile Gladel

Marie-France Bazzo met en pause ses rôles de productrice et d'animatrice, le temps de présenter un essai dans lequel elle porte un regard critique sur les médias québécois. Le titre en dit long : Nous méritons mieux.

L’autrice analyse et critique les organes médiatiques, leurs décideurs et leurs artisans, les jugeant trop prévisibles, trop consensuels et négligeant l'intelligence des auditeurs et abonnés.

Invitée d’Anne-Marie Lemay à Toujours le matin, Marie-France Bazzo affirme que ce livre s’adresse d’abord au public et vise à expliquer pourquoi les médias font fausse route.

J’aime encore passionnément les médias. Je veux qu’ils aillent mieux.

Marie-France Bazzo, autrice

Je sens, par contre, que les médias négligent une partie de leur rôle qui est de faire grandir la société et rapiécer des liens de notre société québécoise. Et ça se joue à tous les niveaux, en information, dans les discussions, dans la fiction et dans le divertissement, constate la sociologue de formation.

Du même souffle, elle montre du doigt les diffuseurs qui tentent de répéter les recettes éculées, sans oser présenter des concepts, des artisans ou des sujets qui sortent des sentiers battus.

Je comprends pourquoi ils [les diffuseurs] font ces choix. Les médias font face à une crise financière et structurelle importante. Les revenus vont vers les plateformes numériques alors tout le monde veut la cote d'écoute pour conserver ses revenus publicitaires, ajoute-t-elle.

Son essai ne s’inscrit pas du tout dans un objectif de vengeance, insiste l’autrice : Il n’y a rien de plus le fun dans la vie que de se retrouver sur un plateau et de faire des entrevues. Je suis encore passionnée par les médias.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi