•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Shawinigan : pas de gel de taxes en vue

Toujours le matin

Avec Marie-Claude Julien

En semaine de 6 h à 9 h

Shawinigan : pas de gel de taxes en vue

Rattrapage du mercredi 11 novembre 2020
L'hôtel de ville de Shawinigan

Québec accorde 2,23 millions de dollars à la Ville de Shawinigan pour décontaminer des terrains

Photo : Radio-Canada / Pierre Germain

Même si la Ville de Shawinigan anticipe un surplus budgétaire de plus de 2,7 millions $ à la fin de l'année, cela ne signifie pas pour autant un gel des taxes pour les citoyens.

C’est ce qu’a mentionné le maire de Shawinigan, Michel Angers, en entrevue à l'émission Toujours le matin.

On ose espérer que la finalité du processus du budget pourra permettre de se trouver autour du taux de l’inflation comme augmentation. On veut que nos citoyens soient confortables et satisfaits.

Michel Angers, maire de Shawinigan

Que Shawinigan se retrouve avec un surplus constitue un revirement de situation important. L'administration municipale soutenait, il y a quelques semaines, se diriger plutôt vers un déficit de presque 800 000 $.

L’aide financière de Québec accordée aux municipalités a permis de renflouer les coffres de quelque 3 millions $, donnant ainsi une marge de manœuvre plus confortable pour la confection du budget de la prochaine année.

 Des villes ont déjà annoncé leurs orientations pour la prochaine année en parlant de gel des taxes. Mais lorsqu’on accorde un gel, c’est un manque à gagner qui se répercute sur les années suivantes , soulignait le maire, précisant qu’il était trop pour statuer définitivement sur le sujet.

M. Angers ajoute que le conseil municipal mettra tout en œuvre pour aider les citoyens qui ont fait des efforts pendant la pandémie et qui se trouvent en situation fragile parfois.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi